Le présent d'hier et de demain

Réflexions sur les archives et surtout l'archivistique à l'ère du numérique

Le PIAF, l’amour et twitter

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on LinkedInEmail this to someone

par Anouk Dunant Gonzenbach

« L’amour est comme l’oiseau de Twitter ».

Mais pourquoi ai-je cette chanson de Stromae qui me vient à l’esprit? Je suis à Reykjavik, à la Conférence 2015 de l’ICA et j’assiste à l’assemblée générale de l’association internationale des Archives Francophones (AIAF). Je sais. Le PIAF est à l’ordre du jour. Association d’idées. Et je tweete. Le petit oiseau bleu vole dans ma tête et je discute avec Didier Grange, président du comité de pilotage du Portail depuis 2009.

De retour à la maison, j’aimerais m’arrêter sur cet outil fantastique le temps d’un petit billet, parce qu’il le vaut bien. Le portail international archivistique francophone – PIAF a été inauguré en 2005.

L’objectif principal du PIAF est de doter la communauté archivistique francophone de ressources utiles à la formation.

Ce portail comporte trois volets principaux :

1) Se former : ce volet est composé de 15 modules destinés à la formation et l’auto-formation. Ces modules couvrent tous les aspects de l’archivistique. C’est la partie la plus utilisée du site. Le module le plus téléchargé est celui consacré à la gestion des documents, par Cynthia Couture. Ce volet contient également un glossaire.

2) Se documenter : ce volet contient une bibliographie, dont la prochaine mise à jour sera en ligne fin 2015. A ma connaissance, le site du PIAF est le seul endroit où l’on peut trouver un tel outil. Cette bibliographie découle entre autre du dépouillement de plusieurs revues professionnelles dont Arbido ou la Gazette des archives. On y trouve également un annuaire qui donne accès aux sites Internet des archives de la Francophonie.

3) E Pro : il s’agit d’un espace de travail collaboratif, sorte de Facebook des archivistes qui permet de créer des groupes de travail et de partager ses propres réalisations. La nouvelle version devrait être mise en ligne en janvier 2016.

De nouveaux modules de formation sont en cours de réalisation : une partie sur l’audiovisuel et une autre sur les cartes et plans, par exemple. Le module 9, numérisation, sera également mis en ligne.

Ce portail est à considérer comme un référentiel en évolution. Le comité de pilotage est composé de 15 personnes. Des contributeurs et rédacteurs fournissent le contenu. Environ 1000 personnes sont inscrites dans la communauté E Pro. En 2016, ce site bénéficiera de nombreuses retouches.

Alors, Piafnaute ?

piaf

One Response to Le PIAF, l’amour et twitter

  1. Pingback: Vol. 9, no. 7 | I-Heritage.info